samedi 26 novembre 2011

Le retour du JDR Pendragon

Il y a quelques temps déjà, nous vous annoncions la traduction de la dernière version de Pendragon en français pas les éditions Icare. La publication est maintenant toute proche, et vous pourrez tenir entre vos mains impatientes cette magnifique nouvelle édition.
Parce que les éditions Icare nous ont fait le plaisir de nous fournir un petit aperçu en avant-première de l'ouvrage, nous vous conseillons sans retenue de vous précipiter dans votre boutique de jeu de rôle préférée si vous êtes un passionné de chevalerie et du mythe du Roi Arthur (mais est-ce vraiment un mythe ? nous aborderons ce point un peu plus tard).
Pour les autres, nous essaierons de faire découvrir ce petit bijou de Greg Stafford et le potentiel de ce jeu de rôle.


Petit retour en arrière :
D'abord édité en 1986 par Gallimard sous format d'un coffret plastique contenant tout le matériel nécessaire au jeu, la première édition Pendragon en français manqua cruellement de suivi pour asseoir la gamme.
La traduction ne fut sans doute pas une grande réussite non plus et ne parvint pas à convaincre les joueurs désireux d'interpréter des





En 1992, Oriflam reprend le flambeau et propose cette fois une gamme complète de suppléments avec la seconde édition Pendragon en français. Le succès est au rendez-vous et l'enthousiamse des joueurs est récompensé par pas moins de 17 suppléments (que vous retrouverez dans les ouvrages en français pour Pendragon) approfondissant le background du jeu et propose des scénarios de qualité.



Pourquoi cette nouvelle édition ?
Les éditions Icare proposent à nouveau de plonger dans le cadre aventureux qui a enflammé l'imagination des petits garçons notamment avec le cinéma (Excalibur, Ivanhoé, ou plus récemment Chevalier...). Cette version correspond à la traduction de la version 5.1 anglaise de l'auteur Greg Stafford. C'est donc une remise à niveau pour le public français et aussi la possibilité pour de nombreux rôlistes d'acquérir enfin ce jeu (personnellement, j'ai failli craquer plus d'une fois sur un volume d'occasion, mais là j'ai enfin la possibilité de posséder un ouvrage neuf et donc sans marques, déchirures et autres annotations et remis à jour par l'auteur).
L'autre grande annonce est que l'éditeur a signé pour publier une gamme entière de produits pour Pendragon et pas seulement un livre de base esseulé. Les joueurs auront l'occasion de découvrir le mythe du Roi Arthur à sa source, durant le règne du roi Uther et de prendre part à l'histoire des chevaliers de la Table Ronde, avec leur propre personnage (ou sa descendance).
Le programme est déjà affiché et s'annonce prometteur :

  • - L'Ecran du Meneur de Jeu, avec une illustration nouvelle, accompagné d'un manuel d'une soixantaine de page, reprenant les "Gamemaster Characters" et différentes aides de jeu à l'usage du Meneur.
  • - La Grande Campagne - vol.1 - "La Table Ronde" : traduction inédite de la première moitié de la Grande Campagne.
  • - La Rose & l'Epée : traduction du "Book of Knights & Ladies", manuel permettant de créer et d'interpréter des personnages venant de toutes les cultures d'Europe. Ce livre propose des règles avancées de création de personnage.
  • - Fiefs & Manoirs : traduction inédite du " Book of Manors", propose des régles avancées de gestion de domaine.
  • - L'Art de la Guerre : traduction inédite des "Book of Battles" et "Book of Armies" réunis dans un seul volume. Vous y trouverez de nouvelles règles avancées de gestion des batailles et adversaires en fonction des origines et de la période.
  • - Le Denier & le Calice : supplément de production française proposant toutes les règles nécessaires à la création et à l'interprétation de personnages non-chevaliers, ainsi que les règles de miracles et de magies.
  • - La Grande Campagne - vol.2 - "La Quête du Graal" : traduction inédite de la seconde moitié de la Grande Campagne.


Initiative originale : les "Chroniques de Pendragon"
Il nous sera également proposé une idée très intéressante pour les meneurs de jeu :
Les "Chroniques" propose des scénarios originaux étalés sur une saison (la première sur 7 mois), écrits par des professionnels, d'une dizaine de pages chacun et suivant la chronologie officielle de la Grande Campagne, vous permettant d'y insérer des intrigues étoffées sans difficulté.
Plusieurs possibilités d'adhésion sous proposées :

  • s'abonner aux Chroniques pour quelques euros par mois afin de recevoir chaque mois un scénario au format PDF et le recueil papier en fin de saison.
  • acheter un scénario en particulier au format PDF pour quelques euros.
  • attendre le recueil papier final de la saison, ou l'acheter dans 7 mois...

Tous les détails à propos des Chroniques de Pendragon sur le forum officiel.

Pendragon dans sa forme :
Ne pouvant tenir le livre lui-même, je parlerais plutôt du contenu (la forme des pages et non l'épaisseur de la couverture...).
Les illustrations tout d'abord d'Yvan Villeneuve sont vraiment magnifiques et évocatrices (l'ensemble des illustrations noir et blanc de ce billet sont de cet auteur). Il s'agit d'illustrations originales et non d'images récupérées et déjà bien connues. D'autres illustrations de la cinquième version anglaise viennent s'insérer dans les pages. Personnellement, je trouve l'ensemble beaucoup plus attractif que la version précédente, donnant envie de plonger dans ce monde de chevalerie.
La structure du livre est toute à fait classique : background / règles / scénarios /annexes.
Le livre de base propose en outre plusieurs scénarios : des aventures solos, pratiques pour gérer les besoins de progression des personnages, un scénario original de Stephan Foulc et la première aventure de la grande épopée qui vous conduira du livre de base à la fin de la gamme.


Personnage à Pendragon :
Sans nul doute le point fort de ce jeu, ses règles permettent de créer et de faire évoluer un personnage original qui connaîtra des conflits internes aussi vrais que dans la réalité (parfois un peu plus).
Comme dans la plupart des jeux de rôle, votre personnage sera défini aux travers de caractéristiques, mais contrairement à beaucoup, celles-ci sont purement physiques (taille, dextérité, force, constitution, apparence). Point de score d'intelligence ici pour pallier au manque d'imagination du joueur ou au contraire lui rappeler qu'il est parfois difficile d'allier puissance physique et mentale...
Dans Pendragon, le joueur interprète pleinement son personnage aidé par certains traits de personnalité et compétences, mais devant aussi composer avec ses passions. Premier jeu de rôle à proposer un tel système, Pendragon offre le moyen de définir combien le personnage tend vers les vertus qu'il a choisi (chasteté, modestie, générosité...) et dans quelle mesure il accepte ses engagements (loyauté vis-à-vis d'un ami, d'un suzerain ou amour pou rune Dame...). Nul doute que ceux-ci seront mis à l'épreuve tout au long des aventures.
Mais ce qui fera de votre personnage un grand du Royaume sera sa quête de renommée, son prestige et ses faits d'armes. La quête de Gloire ne passera pas seulement pas le champ de bataille, mais par l'acquisition d'un certain statut, le respect d'une conduite honorable et la richesse. Vertus et passions feront sans doute sortir le personnage de l'ombre et lui apporteront une certaine réputation.
Une autre originalité du système est de ne pas perdre totalement un personnage lors de sa mort (qu'elle soit de vieillesse ou de mort plus violente, comme la plupart des chevaliers de l'époque. En effet, un personnage initial va construire une famille et le joueur pourra interpréter sa descendance le cas échéant. Ainsi, la poursuite de la grande campagne suivra son cours au fil des successions des familles de joueurs...

Le contexte de Pendragon :
Faut-il vraiment vous faire un dessin du background de Pendragon ?
Le Roi Arthur... Merlin... les Chevaliers de la Table Ronde... Guenièvre... Lancelot... la fée Morgane... Camelot... la Quête du Graal...
Il est certain que tout le monde connait tout ou partie de la légende arthurienne. De nombreux films et livres s'en sont inspirés et ont laissé des souvenirs dans les esprits.
Mais le Roi Arthur a-t-il existé ?
Et bien, s'il a existé, il aurait été roi sur une partie de l'Angleterre actuelle durant le 5ème siècle, alors que l'influence romaine n'a pas complètement disparue. Mais ceci n'est pas prouvé par l'archéologie et les récits parlant des chevaliers de la Table Ronde, du Roi Arthur et de Merlin sont le fruit d'auteurs du XIIème siècle seulement. Relayées oralement, elles ne permettent pas d'authentifier avec certitude l'existence de ce roi. Une part de mysticisme persiste quoi qu'il en soit avec l'arrachage de l'épée du rocher par le jeune roi, l'enchanteur Merlin, la fée Morgane...
Quoi qu'il en soit, ce roman médiéval prône des valeurs qui sont le coeur du mythe :
- l'idéal chevaleresque fait de prouesse et d'honneur.
- les exploits guerriers (ou non) des chevaliers qui les élèvent au statut de héros.
- la quête mystique, recherche d'idéal hors de portée des hommes...
Quelques liens qui vous donneront de quoi réfléchir :
- La légende du Roi Arthur à la BnF
Le roi Arthur entre réalité et légende

Le Bilan :
Si la traduction de la 3ème édition de Pendragon a séduit les joueurs de jdr, nul doute que cette version de la 5ème édition saura plaire aux rôlistes actuels. Les thèmes sont indémodables et le système saura plaire à tous.
Si vos joueurs ne veulent intégrer leur personnage et essayer de l'interpréter, s'ils veulent continuer de parcourir des labyrinthes remplis de trésors qui feront progresser leur feuille de personnage, ce jeu de rôle n'est pas pour vous.
Mais si vous voulez commencer à faire prendre corps à votre personnage, lui donner une lignée, lui faire accomplir des actes héroïques et chevaleresques, alors lisez ce jeu de rôle : il contient tout ce qui permettra à un groupe de plonger dans une ambiance qui l'emmènera des centaines de d'heures dans le monde des chevaliers de la Table Ronde.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire